Blog
Mon chiot pleure la nuit, comment réagir ?

Mon chiot pleure la nuit, comment réagir ?

Après mûres réflexions, j’ai finalement décidé d’adopter un chiot. J’ai toujours rêvé d’en avoir un, mais mes parents n’étaient pas d’accord. Maintenant que je vis dans mon propre appart, j’ai enfin la chance de prendre sous mon aile une de ces petites boules de poils.

Par ailleurs, je n’ai jamais pensé qu’un chiot pouvait faire autant de bruit la nuit. Il pleure sans arrêt et ne veut pas rester dans son panier. Je me suis donc renseigné sur comment faire pour y remédier…

Pourquoi pleure-t-il la nuit ?

Il est tout à fait normal qu’un chiot pleure pendant les premières nuits qu’il passe chez vous. Comme il vient d’être séparé de sa famille et du milieu qu’il a toujours connu jusque-là, il a tout à fait le droit de couiner un peu. En effet, il n’est pas facile pour un chiot de se retrouver brusquement loin de sa mère et de sa fratrie.

Pour compenser ce manque, et pour atténuer son anxiété, le chiot va donc faire de vous sa nouvelle figure d’attachement. Inévitablement, il va chercher refuge et réconfort auprès de vous.

Les pleurs surviennent la nuit quand vous n’êtes pas là pour l’apaiser, surtout si vous l’avez mis dans la pièce à côté et non dans votre chambre.

Donc pour ma première nuit avec mon chiot, je n’ai pas pu fermer l’œil…

Comment réagir face à ses pleurs ?

Si votre chiot pleure la nuit, la première chose à faire est de ne surtout pas se laisser attendrir par ses appels à l’aide. Si vous cédez les premières nuits, il va se dire qu’il a choisi la bonne méthode pour vous faire réagir. A l’avenir, il va donc prendre la mauvaise habitude de pleurer et d’aboyer quand il n’obtient pas ce qu’il veut de vous. C’est comme avec les enfants d’ailleurs.

Pour ses premières nuits, mettez-le dans son panier dans votre chambre. Ne le laissez surtout pas dormir dans votre lit. Au fur et à mesure qu’il s’habitue à sa nouvelle maison, vous pouvez déplacer progressivement son panier jusqu’à l’endroit où vous avez décidé de le coucher.

Outre cela, vous pouvez demander à votre vétérinaire de lui prescrire des compléments alimentaires qui ont des vertus pour apaiser l’anxiété du chiot. Sinon, les phéromones de synthèse sont aussi des alternatives qui marchent pour le réconforter et pour renforcer sa confiance en lui.

Retrouvez d’autres conseils sur le site Guide du chien pour faire face aux pleurs de votre chiot la nuit.

Pourquoi apprendre à son chien à rester seul ?

Apprendre à son chien à rester seul est une étape à ne surtout pas négliger dans son éducation. Un chien qui n’a pas appris à être autonome peut faire des crises d’angoisse quand il se retrouve tout seul. Il va donc adopter des comportements inappropriés quand vous partez travailler.

Il va beaucoup aboyer pendant la journée, détruire le canapé, faire tomber l’écran plat, etc. quand vous n’êtes pas là. Et la nuit, un chien qui n’a jamais réussi à se détacher de son maître va continuer de pleurer si on ne le laisse pas se blottir dans notre lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *